top of page
  • Photo du rédacteurlctpaie

PRIME EXCEPTIONNELLE DE POUVOIR D’ACHAT




(Art 1 de la Loi n° 2018-1213 du 24 décembre 2018 parue au journal officiel le 26/12/2018)


➢ Elle est facultative pour l’employeur


➢ Cette prime exceptionnelle est exonérée de toutes charges sociales (y compris CSG/CRDS) et d’impôt sur le revenu dans la limite de 1000 €.


Le cas échéant, la partie de la prime excédant 1000 € serait assujettie dans les conditions habituelles.


➢ L’exonération ne peut concerner que des salariés (les dirigeants et les stagiaires ne sont pas éligibles).


Pour en bénéficier, le montant total des rémunérations brutes en 2018 doit être inférieur à 53 944.80 €.


Le salarié doit être lié par un contrat de travail au 31/12/2018.


➢ Elle ne peut se substituer à un élément de rémunération prévu par accord, contrat ou usage : elle doit venir en plus de ce qui est habituellement versé.


➢ Elle devra être versée entre le 11 décembre 2018 et le 31 mars 2019


➢ Le montant de la prime, les modalités de calcul et les modalités d’attribution doivent être prévues :


• Par accord d’entreprise conclu avant le 31 mars 2019

• Ou par décision unilatérale de l’employeur prise avant le 31 janvier 2019,

après information des représentants du personnel, s’ils existent dans l’entreprise.


➢ L’employeur peut décider d’attribuer la prime à l’ensemble des salariés, ou à ceux dont la rémunération est inférieure à un plafond. Elle peut être modulée en fonction de la rémunération, de la classification, de la durée de travail ou de la durée de présence dans la structure en 2018.

16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page